Home»TERRITOIRE»Chefchaouen : ville modèle dans la gestion énergétique durable

Chefchaouen : ville modèle dans la gestion énergétique durable

0
Shares
Pinterest Google+

La douce chefchaouen nous suprend par là où s’y attend le moins : l’énergie durable. Chefchaouen, aux côtés de Kenitra, ont été sélectionnées après un appel à propositions, pour bénéficier d’ un programme de soutien de l’Union Européenne, qui couvre 12 projets dans 6 pays. Objectif : permettre aux autorités locales de mettre en œuvre des actions en faveur de l’énergie durable qui conduisent à l’amélioration de l’efficacité énergétique, à l’accroissement des économies d’énergie et à l’intensification de l’utilisation des sources d’énergie renouvelables.

Le projet de Chefchaouen vise à appuyer la commune pour devenir une ville modèle et instigatrice d’un changement citoyen en matière de gestion énergétique durable. Ce projet émane d’une demande expresse de la Municipalité, et s’inscrit dans la continuité des actions qu’elle mène avec ses partenaires, en faveur d’un avenir énergétique durable pour son territoire.

Huit axes ont été retenus :

  • Axe 1 La Commune audite et communique sur ses consommations énergétiques (électricité, eau, carburant) à travers la mise en place d’un tableau de bord-gestion énergétique communale (TBGE) et l’élaboration d’une stratégie de réduction des consommations énergétiques carbonées.
  • Axe 2 La Commune construit des bâtiments communaux selon les préconisations du Code de l’efficacité énergétique dans le bâtiment et valorise mieux son patrimoine à travers l’intégration dés préconisations du code de l’Efficacité Énergétique dans le Bâtiment (CEEB) aux nouvelles constructions communales et la valorisation de la gestion patrimoniale.
  • Axe 3 : La Commune audite, suit et maîtrise la consommation énergétique de son réseau d’éclairage public actuel dont le coût annuel représente 90 % des dépenses énergétiques de la commune et réalise des investissements pilotes en matière d’éclairage performant à travers la mise à niveau qualitative et environnementale de l’éclairage public.
  • Axe 4 : La Commune développe un plan de déplacement inter-administrations(PDIA) lui permettant de maîtriser les déplacements du personnel administratif de la ville à travers l’élaboration d’un plan de déplacements inter-administrations du personnel communal.
  • Axe 5 : La Commune promeut une culture de gestion énergétique durable en se dotant des capacités institutionnelles et techniques permettant la promotion, la planification, la gestion et le suivi des projets.
  • Axe 6 : La Commune joue un rôle de relais, de sensibilisation, d’orientation et d’accès à l’information relative à la gestion énergétique et environnementale durables à travers la structuration et la viabilisation du Point Info Énergie (PIE).
  • Axe 7 : La Commune organise la concertation et la coproduction des politiques locales d’énergie à travers l’installation du conseil Participatif de l’Énergie et de l’environnement.
  • Axe 8 : La Commune organise la dissémination des bonnes pratiques, le partage des méthodologies, et des outils pour répliquer les résultats dans d’autres villes du réseau AMEV au Maroc et de la région MENA.

Source: Amev

Previous post

RSE, une nécessité absolue

Next post

Leaders-Reporting : GRI Data Partner

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *