Home»durabilite»De l’arganier à la place de la décharge de Bikarane à Agadir

De l’arganier à la place de la décharge de Bikarane à Agadir

0
Shares
Pinterest Google+

La décharge sauvage Bikarane à Agadir a été été totalement réhabilitée. Clôturée en 2014, cette décharge est devenu aujourd’hui un espace vert  planté par 5000 pieds d’arganiers et pas moins de 4000 pieds de caroubiers et d’oliviers.

La visite effectuée par les ministres El Ouafi (Secrétaire d’Etat chargé du développement durable) et Rebbah, (Ministre de l’Energie, des Mines et du Développement Durable), le 20 et 21 octobre 2017, ont pu en faire le constater.

A rappeler que le GGGI (Global Green Growth Institute) a organisé, en partenariat avec le département du développement durable, un atelier sur «la croissance Verte et le Développement des Territoires Verts au Maroc» en octobre 2017.

Le GGGI, une organisation intergouvernementale, basée à Séoul, propose au Maroc un appui technique pour accompagner la mise en œuvre de la SNDD et la réalisation de la Contribution Nationale Déterminée (NDC) en matière de réduction des émissions des gaz à effet de serre, notamment l’axe 9 se rapportant aux territoires sobres en carbone.

Previous post

RSO au Maroc promeut l'économie circulaire comme solution de développement pour l’Afrique

Next post

Classement 2017 de CDP : les premières révélations sur l'effort climat des grandes entreprises

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *