Home»buzz de la rse»Philanthropie : Lydec parraine la plage «Lalla Meryem» à Casablanca

Philanthropie : Lydec parraine la plage «Lalla Meryem» à Casablanca

0
Shares
Pinterest Google+

Cela fait 13 ans déjà que  la Lydec parraine la plage «Lalla Meryem» à Casablanca, et ce, dans le cadre de l’opération «Plages Propres 2015». Initié par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, ce programme national, lancé depuis 1999, vise à sensibiliser les estivants à la protection des plages et de l’environnement, dans le cadre de partenariats entre les autorités locales et les entreprises.

Cet été 2015, Lydec déploie une série de mesures pour améliorer la qualité environnementale de la plage Lalla Meryem de Casablanca. Le programme consiste en la mise à niveau des infrastructures de la plage nécessaires au confort des estivants (blocs sanitaires, abris en bois pour la Protection Civile et la Police, tours de surveillance, affichage et signalisation, rampes d’accès) et au déploiement d’un programme de sensibilisation à la protection de l’environnement et à l’hygiène ainsi que des animations au profit des estivants, notamment les enfants.

Portée cette année par la Fondation Lydec, l’opération a démarré le 20 juillet et se poursuivra jusqu’au 31 août 2015. Jeux éducatifs s’articulant autour de la protection de l’environnement, ateliers d’expression artistique, animation sportive et «radio plage»…, le programme concocté, cette année, en partenariat avec le tissu associatif est riche et varié. Ainsi durant cette période estivale, l’espace d’animation de Lydec, aménagé au niveau de la plage Lalla Meryem, accueille trois associations partenaires :

  • L’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre, tous les jours : un programme d’éco-estivage dédié à la protection du littoral, à la gestion des déchets et à la préservation des ressources en eau et en énergie ;
  • L’Association Théâtre Nomade, durant les week-ends du 1er, 8, 15 et 29 août : une animation de marionnettes géantes sur le thème du nettoyage des plages ;
  • L’Association Insaf, durant les week-ends du 1er, 8 et 15 août : des animations et une exposition autour de l’éducation à la citoyenneté.

A noter que les eaux de baignade de la plage Lalla Meryem sont classées au niveau A, grâce notamment aux investissements réalisés par Lydec depuis 2004 pour supprimer les rejets directs en mer tout au long de la Corniche. Par ailleurs, l’entreprise procède tous les 15 jours à des prélèvements au niveau des plages les plus fréquentées du Grand Casablanca, à savoir Aïn Diab, Lalla Meryem, Nahla, Essaada, Ouled Hmimoune, Madame Choual, Tamaris 1, Tamaris Mrissa, Oued Merzeg, Petite et Grande Zenata, Chahdia, Mohammedia et Sablettes. Ces analyses, qui complètent celles effectuées par les autorités, ont pour objectif de contrôler la qualité des eaux de baignade et de prévenir les risques de santé publique.

Pour rappel, grâce au projet du Système Anti-Pollution du Littoral Est du Grand Casablanca (SAP Est), inauguré officiellement par SM le Roi Mohammed VI le 13 mai 2015, toutes les plages de la zone Est, allant du port de Casablanca à la ville de Mohammedia, sont désormais conformes aux exigences de la norme marocaine (NM 03-7-200) de surveillance de la qualité des eaux de baignade.

Previous post

Le pape François, les républicains américains et la RSE

Next post

Maitriser la Communication RSE, le reporting extra-financier et le reporting intégré

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *