Home»publications»L’Afrique et les marchés mondiaux de matières premières

L’Afrique et les marchés mondiaux de matières premières

0
Shares
Pinterest Google+

Sous la direction de Philippe Chalmin , Yves Jégourel | June 07, 2017

C’est le visage d’une Afrique légèrement rassérénée qui est apparu en 2016. Si la croissance mondiale est restée assez terne et le commerce international atone, le rebond des prix de nombreuses matières premières et le maintien d’une dynamique d’investissement ont, en effet, quelque peu on Commodity soufflé sur les nuages menaçants qui avaient obscurci le ciel de son économie en 2015. Une légère embellie donc qui illustre la résilience dont ont fait preuve nombre de pays africains mais qui ne peut faire oublier que l’hétérogénéité du continent demeure, tant au regard des performances économiques des pays qui le composent que de la conjoncture des différents marchés de commodités (agricoles, minérales, énergétiques) auxquels il est exposé.
Une année 2016 qui a, par ailleurs, été marquée par des évènements politiques ou géopolitiques majeurs dont les conséquences ne peuvent être négligées. Car s’intéresser à l’Afrique et les marchés mondiaux de matières premières, c’est embrasser d’un même regard la réalité des marchés du cacao ou du café, celui du minerai de fer, du pétrole, du gaz, du cuivre ou du phosphate tout en observant avec acuité les mutations structurelles du continent. C’est pouvoir apprécier le développement économique de nombreux pays africains sans oublier l’importance des défis économiques, logistiques ou humains que le continent se doit encore de relever. C’est aussi pouvoir multiplier et croiser les analyses, qu’elles soient économiques, juridiques, financières ou géopolitiques: l’approche que le rapport Arcadia tente, précisément, de développer au travers, notamment, de ses chapitres sur la sécurité alimentaire et les politiques agricoles africaines, sur le financement des économies africaines, sur la géopolitique régionale, sur la réforme des codes miniers ou sur la question essentielle de l’électrification du continent.

Source: OCP Policy Center.

Télécharger l’étude 

Previous post

Une courte histoire du "disclosure" RSE vue par les investisseurs

Next post

Un guide pour le Reporting Intégré

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *