Home»buzz de la rse»L’industrie mondiale de la beauté veut mettre de l’ordre dans sa chaîne d’approvisionnement

L’industrie mondiale de la beauté veut mettre de l’ordre dans sa chaîne d’approvisionnement

0
Shares
Pinterest Google+

Quatre leaders de l’industrie de la beauté (Clarins, Coty, Groupe Rocher, L’Oréal) et EcoVadis annoncent le lancement de « Responsible Beauty Initiative » (RBI). L’initiative vise à accélérer et à aller plus loin dans la performance éthique et sociale et environnementale.

Concrètement, RBI permettra à l’industrie mondiale de la beauté de mieux maitriser et de capter les bonnes pratiques de leurs fournisseurs sur le plan éthiques, sociales, environnementales et commerciales.

Mieux, l’initiative Responsible Beauty est fondée sur une plate-forme de notation de responsabilité sociale d’entreprise (RSE), exploitée par EcoVadis, en tant que base commune pour l’évaluation et l’interaction des fournisseurs. Les avantages comprennent des :

  • Engagement des fournisseurs via un expert indépendant, EcoVadis, répondant aux plus hauts standards d’expertise, certifications sur la sécurité des données et la confidentialité (ISO 27000), expérience avec d’autres initiatives sectorielles, présence internationale et plate-forme multilingue.
  • Notations et benchmarks faciles à utiliser des performances et des pratiques RSE des fournisseurs sur une échelle de 0 à 100 sur quatre thèmes (environnement, social, éthique et chaîne d’approvisionnement), basés sur une méthodologie robuste qui analyse les documents et les contributions multi-acteurs. sur les normes internationales telles que le Global Reporting Initiative (GRI), l’ISO 26000 et les principes du Global Compact.
  • Une évaluation approfondie de la RSE adaptée au secteur, à la taille et à l’emplacement de chaque fournisseur, ainsi qu’un Scorecard des résultats pour les fournisseurs, avec des commentaires détaillés sur tous les thèmes, et des outils collaboratifs pour guider les améliorations.
  • Partage efficace et précis des résultats Scorecard à de multiples parties prenantes (par exemple à tout ou partie des membres de RBI, le réseau EcoVadis et au-delà), pour éviter les efforts dupliqués pour les fournisseurs.

« EcoVadis est impressionné par le leadership et le dévouement de ses quatre sociétés », a déclaré Pierre-François Thaler, co-PDG d’EcoVadis. « En tant que quatrième initiative sectorielle d’EcoVadis, Responsible Beauty Initiative (RBI) bénéficiera des enseignements de ceux qui les ont précédés, notamment Together for Sustainability, E-Tasc et Railsponsible.

Source :

Materials Management & Distribution
Responsible Beauty Initiative

 

 

Previous post

Classement mondial de la RSE selon RobecoSAM : le Maroc devance la Russie et la Turquie

Next post

Lancement de l’étude du « Schéma Régional de préservation de l’Environnement et de lutte contre le Changement Climatique »

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *