Home»GOUVERNANCE»Lydec obtient le label RSE de la CGEM

Lydec obtient le label RSE de la CGEM

0
Shares
Pinterest Google+

Opérateur structurant de services publics, Lydec gère, depuis plus de 18 ans, la distribution de l’eau, de l’électricité, l’assainissement liquide et l’éclairage public dans la plus grande agglomération du Royaume. De par la nature de ses métiers, l’entreprise inscrit naturellement l’ensemble de ses actions au cœur d’une dynamique de développement durable.

Lydec vient, en effet, d’obtenir le label CGEM pour la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE). Cette distinction intervient quelques mois après l’octroi par Vigeo du Trophée «Top Performer RSE 2015» décerné au délégataire pour la troisième fois consécutive.

Attribué actuellement à 80 entreprises marocaines, le label RSE de la CGEM est une reconnaissance solennelle du respect par ces entreprises de leur engagement à observer, défendre et promouvoir les principes universels de responsabilité sociale et de développement durable dans leurs activités économiques, leurs relations sociales et plus généralement, dans leur contribution à la création de valeur.

Cette distinction vient ainsi légitimer la stratégie de Lydec dans le domaine de la RSE et reconnaître sa prise en compte des attentes de ses parties prenantes. En cohérence avec son projet d’entreprise «Synergies 2020», fondé sur l’écoute de toutes ses parties prenantes

internes et externes, le délégataire a érigé, en 2012, la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise en enjeu stratégique. Dans la continuité de cette démarche, Lydec a adopté, fin 2014, un nouveau Plan d’Actions Développement Durable 2020 «PADD 2020» (voir encadré). Cette feuille de route, élaborée pour la période 2015-2020, est structurée autour de 4 engagements desquels découlent 20 objectifs répondant aux enjeux économiques, environnementaux, sociaux et sociétaux de l’entreprise. Dans l’objectif 9 du plan, Lydec s’engage, en effet, à communiquer sur sa politique de développement durable et sur les résultats obtenus.

En octobre 2015, l’entreprise a également adhéré au Pacte Mondial des Nations Unies. Ce cadre de référence international invite les entreprises à adopter, soutenir et appliquer dans leur sphère d’influence un ensemble de valeurs fondamentales, dans les domaines des droits de l’Homme, des normes de travail et de l’environnement et de lutte contre la corruption.

Pour l’obtention du label RSE de la CGEM, Lydec a fait l’objet d’une évaluation managériale menée par l’agence de notation extra-financière Vigeo. Réalisée entre juillet et octobre 2015, cette évaluation a nécessité plus de 70 entretiens établis avec des parties prenantes internes (collaborateurs, partenaires sociaux), mais aussi externes à l’entreprise (actionnaires, Autorité délégante…).

«Les membres du Comité d’attribution du label CGEM pour la RSE ont particulièrement apprécié la maturité de la démarche RSE de Lydec qui s’articule autour d’une vision bien structurée et construite à moyen et long termes», selon les propos de Saïd Sekkat, président de la Commission RSE & Labels à la Confédération.

Pour Jean-Pascal Darriet, Directeur Général de Lydec: «Au-delà de la reconnaissance de la politique RSE engagée depuis plusieurs années par Lydec, cette labellisation de la démarche RSE par la CGEM est pour notre entreprise et ses 3.600 collaborateurs un facteur de performance et de pérennité». Et d’ajouter : «Notre objectif est que Lydec soit durablement une entreprise de référence au service du développement durable du Grand Casablanca et de ses habitants».

De son côté, Abdellah Talib, Directeur Développement Durable et Communication de Lydec, a déclaré: «Cette distinction vient récompenser l’effort continu et soutenu de Lydec en faveur de la structuration de sa démarche RSE et du renforcement de sa performance économique, sociale et environnementale. Notre entreprise réaffirme ainsi ses engagements en matière de développement durable, conformément à son PADD 2020».

Les 4 engagements du PADD 2020 de Lydec:

Baptisé «Plan d’Actions Développement Durable 2020» (PADD 2020), ce document de référence est structuré autour de 4 engagements et 20 objectifs en matière de RSE, fixés pour la période 2015-2020 :

– Engagement 1: Réduire l’impact environnemental de nos activités ;
– Engagement 2: Faire de nos collaborateurs des acteurs du développement durable ;
– Engagement 3: Innover dans nos métiers pour contribuer à la performance économique et environnementale de la métropole ;
– Engagement 4: Contribuer à l’attractivité du territoire de la région et dialoguer avec nos parties prenantes.

Previous post

Qu’est ce qu’une entreprise socialement responsable ?

Next post

Un Ombudsman à l’OCP

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *