RSE au Maroc : le CESE passe à l’action

No Comment 127 Views

Le long fleuve tranquille de la RSE au Maroc promet quelques «bonnes» agitations. C’est du moins le constat qu’on est tenté d’émettre après l’adoption, ce jeudi 25 aout 2016, par le Conseil économique, social et environnemental (CESE), lors de sa 65e session ordinaire, du projet de rapport sur la responsabilité sociétale des organisations (RSO).

Dans ce projet de rapport, le Conseil relève que l’intégration du concept de la RSO à l’échelle des organisations marocaines est une démarche d’envergure, qui implique une logique de transformation visant une application progressive, étalée dans le temps et pensée dans une approche d’amélioration continue.

A cet égard, le CESE insiste sur l’importance de l’intégration progressive et de la mobilisation de l’ensemble des parties prenantes sur les principes de la RSO, leurs bénéfices et leur applicabilité.

Le CESE recommande, dans ce cadre, la consolidation du rôle de l’État et la formalisation de ses engagements en faveur d’un développement inclusif, en encourageant les démarches de la RSO à l’ensemble des parties prenantes et l’ancrage de la gouvernance du développement durable.

Le CESE appelle également à favoriser la transition vers l’économie verte, la consolidation de la bonne marche de la responsabilité sociétale par la loyauté des pratiques, l’éthique et la transparence, le renforcement du dialogue social et la co-construction en partenariat avec la société civile.

Le Conseil recommande aussi de prendre des mesures spécifiques au tissu économique, en insufflant les standards de la RSO à l’ensemble des acteurs économiques et aux petites et moyennes entreprises (PME) pour la mise en œuvre de stratégies de la responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Le président du CESE, Nizar Baraka, qui a présidé cette session, a déclaré à la MAP (Maghreb Arabe Press) que le Maroc a déjà pris des engagements dans la mise en place de la responsabilité sociétale des entreprises, notant que le Conseil a considéré qu’il était essentiel d’élargir ce concept à l’ensemble des organisations et d’approfondir le label RSE.

Pour le CESE, il était également important de pousser les institutions et les ONG, les partis politiques, les syndicats et les territoires à adopter une démarche qui permettrait d’assurer un développement durable, de s’inscrire dans une logique d’inclusion, notamment des populations vivant autour ou à l’intérieur de ces différentes organisations et aussi faire en sorte que l’on puisse nous inscrire dans une logique de croissance et de l’emploi, a-t-il ajouté.

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

Bande-Annonce
Ad
Inscrivez-vous à la newsletter

les acteurs
Renforcement des Capacités pour 100 Femmes Rurales du Moyen-Atlas

L’Association des Femmes pour le Développement Rural lancera sa série de formations pour le renforcement des capacités de 100 femmes rurales bénéficiaires en provenance de 10 coopératives du Moyen-Atlas du 9 au 15 Janvier prochain au Centre d’Al Akhawayn pour la Formation Continue et le